vendredi 5 février 2016

Résidence en Bocage Hallue : spectacle final !


Hier, Lauranne Quentric et moi sommes retournées à Villers-Bocage, pour la restitution de notre résidence. C'était l'occasion de revoir tous ceux qui ont organisé ce grand projet et y ont participé : Lucie Devresse et Marie Decroos, bien sûr, qui ont ficelé cette résidence dans les moindres détails, et nous ont accompagnées sans relâche à chacun de nos ateliers, mais aussi Pascal Roumazeilles (qui a animé des ateliers de mise en voix), les bibliothécaires et les enseignants qui nous ont chaleureusement accueillies, et puis, les enfants !
Les familles ont pu enfin découvrir le travail fait pendant ces derniers mois : textes, illustrations, œuvres en papier découpé... la salle, transformée pour l'occasion en chapiteau, était entièrement décorée de toutes ces productions.


L'abécédaire du cirque, réalisé lors des ateliers de Lauranne


Des acrobates, réalisés en TAP


La farandole des pantins de papier...


Le principe de la résidence était le suivant : j'ai d'abord mené des ateliers d'écriture dans les classes et dans les bibliothèques de la Communauté de Commune de Bocage Hallue, autour du thème du cirque. Parmi ces ateliers, trois étaient "suivis" (je suis allée trois fois de suite dans deux classes de CE1 et une classe de CE2).  En décembre et janvier, Lauranne a pris le relais dans d'autres classes, s'inspirant, entre autres, des textes produits lors des ateliers suivis pour faire créer aux enfants leurs images, tableaux, personnages, marionnettes...



Le méli-mélo de numéros imaginé par les élèves de CE1 de Flesselles,
et illustré en atelier avec Lauranne.



Un extrait de l'histoire écrite par les CE2 de Naours
et illustrée par les CP... de la même classe !



Les boîtes réalisées par une classe de CE2 à partir de la "poésie de cirque la plus longue du monde"
(écrite en atelier dans la classe de CE1 de Rainneville et affichée juste à côté)



Puis, ce fut au tour de Pascal, qui est intervenu dans d'autres classes et bibliothèques, pour animer cette fois des ateliers de mise en voix (là aussi, à partir, entre autres, des textes produits en novembre et décembre).

Hier, dans une ambiance festive, les enfants (ainsi que certains adultes ayant participé aux ateliers de mise en voix en bibliothèque), accompagnés par Camille à la clarinette et Julien à la guitare (et percussion !), ont récité des textes, mis en scène une histoire, et... interprété une chanson ! Un moment magnifique ! Impressionnant, même ! Le public était nombreux et enthousiaste, le spectacle, parfait en tous points... Quelle émotion !



Les personnages de l'abécédaire transformés
en marionnettes d'ombre par une classe de maternelle


Un immense merci à la Communauté de Communes de Bocage Hallue, à la DRAC (représentée hier par Madame Berthomieu, conseillère livres et lecture) et au Conseil Régional de Picardie d'avoir rendu possible cette résidence, et tout particulièrement à Lucie et Marie pour leur soutien et pour cette organisation fantastique. Bravo à tout ceux qui se sont lancés dans l'aventure, ont ouvert les portes de leurs classes et de leurs bibliothèques, bravo aux enfants, et merci à leurs familles pour la logistique !
Ce que nous avons vu hier restera gravé dans ma mémoire, c'est certain.


Vous pouvez découvrir la plupart des textes sur mon blog, en tapant "Bocage Hallue" dans la barre de recherche à droite...







mardi 2 février 2016

Saint Paul Trois Etoiles !



C'est en quittant Saint Paul Trois Châteaux que j'ai réalisé : pourquoi n'ai-je pris aucune photo du salon ? De la foule des visiteurs ? Des auteurs et des éditeurs ? Des organisateurs ?
Ah, si, je sais : parce que je n'ai pas eu le temps. Trop occupée par les enfants venus me voir, par les parents venus découvrir mes livres, par les amis assis, ici et là, stylo ou pinceau à la main, levant à peine le nez entre deux dédicaces, par l'enthousiasme baignant ce salon...
Tant pis, il faudra faire confiance aux souvenirs, pour qu'ils s'incrustent le plus longtemps possible même sans image. J'ai tout de même capturé quelques vues de Saint Paul, dont le marché aux truffes du dimanche matin...






















A l'école du Pialon, j'ai rencontré des enfants qui étaient devenus des auteurs... euh... des autres.




Les pauvres étaient sans doute passés, comme Hadrien, par le trou noir de la baignoire !
Mais non, ouf, il ne s'agissait en fait que d'un travail autour de ma série "Je suis un autre" !


Ici, on voit la salle de bain de chaque enfant, le tout relié par des tuyaux... 
Mais comment la maîtresse va-t-elle s'y retrouver en classe ?
Voici le livre qu'ils m'ont offert...



(il y a beaucoup de textes, je n'en mets ici qu'un extrait... )


J'ai pu aussi entendre de très beaux textes inspirés de "Bonhomme et le fil rouge" et admirer des dessins réalisés autour de mes "droits de l'écriveur" (qui sont à découvrir sur mon blog, cliquez en haut à droite). Je n'ai pas eu le temps de prendre tout en photo, mais si le maître me lit, qu'il ne m'oublie pas : j'aimerais beaucoup les montrer ici !

A l'école du Rocher, j'ai découvert encore de drôles de transformations...



Un lézard... Et une clef !



Je crois que Bric et Broc étaient passés par là....
Le pire, c'est que cette classe aussi était passée par le trou noir de la baignoire !

(une transformation particulièrement saisissante en Mme Hacquart, la maîtresse !)









Dans la classe de CM2, on a réalisé le plan du livre "Le trou noir de la baignoire" (attention, spoiler !!), avant d'écrire sa propre transformation :


Les enfants ont aussi imaginé quel pouvait bien être le "défaut" dans "Le vilain défaut" (et on a beaucoup parlé de l'interprétation et de la liberté du lecteur...) :


La classe de M. Jullia m'a offert une très belle version du vilain défaut, illustrée par leur soin, et dont voici quelques extraits  :










Dans la classe de M. Meunier, qui avait travaillé autour de Je suis un autre, j'ai eu le plaisir de découvrir des textes écrits par les enfants, qui s'étaient imaginés être devenus un footballeur entrant sur le terrain, une chanteuse sur le point de démarrer un concert... Quelle panique !

Vous pensiez que c'était terminé ?
Non, car à l'école du Resseguin, c'est un drôle de maître qui m'a accueillie. Il avait l'apparence d'une petite fille de CM2 ! Toute la classe (ou presque) avait changé d'identité (malheureusement je n'ai pas de photo) !

J'ai également rencontré une classe sur le salon, qui est venue avec ses vingt-deux questions, j'ai vu un papa pleurer en lisant un de mes livres, une petite fille qui sautillait devant ma table en criant "il est où mon auteur ?? Il est où ?", beaucoup de lecteurs, petits et grands, des éditeurs, petits et grands (dont Tibo Bérard, de Sarbacane, venu nous soutenir, Séverine Vidal et moi, avec des croissants), des auteurs, des bénévoles, des organisateurs, comme Cécile Fouré et Laurent Blin (merci !), et d'autres et d'autres encore...
Enfin, c'était bien, mais vous aviez compris, non ?


Pour plus de photos, et encore plus d'anecdotes, vous pouvez aller faire un tour sur le blog de Séverine Vidal !






lundi 4 janvier 2016

Résidence en Bocage-Hallue : les derniers textes

Les vacances sont arrivées si vite que je n'ai pas eu le temps de vous faire partager les textes écrits au mois de décembre !

Avec les CE1 de Rainneville, nous avons écrit des poèmes... En voici deux :


Les mots font les clowns !

Okapi fait des bêtises avec ses balles
Patatras rit parce qu’il montre son derrière
Piston rit parce qu’il jongle mal
Yoyo a un chapeau avec une fleur
Clic chante beaucoup
Camembert fait beaucoup de bêtises
Castor a un grand pantalon, un gros nez rouge et de grandes chaussures
Pouêt-pouêt a une jolie salopette
Oléoduc tombe d’un chameau
Grelot fait rire les enfants
Pizzaïolo monte sur une chaise et la chaise se casse.
Salsifi fait du bruit avec son nez en caoutchouc.


Les mots sont féroces !

Tigresse monte sur des tabourets
Sang dort dans sa cage
Morfondre saute dans un cerceau enflammé
Méchant rugit très fort
Le dompteur tape son fouet par terre pour que Croque fasse un numéro
Dévorer a une longue crinière marron
Griffe a de grosses dents pointues
Tuer veut griffer le dompteur
Le dompteur fait une pyramide avec des crocs.

Avec les CE2 de Flesselles, nous avons terminé l'écriture des numéros de cirque bizarres :

Le cirque vous présente…

Une souris déguisée en super-clown qui vole à l’envers
et qui dresse vingt minuscules crocodiles rouges en équilibre
sur leurs mains horribles.



Trois petits cochons féroces qui récitent un poème dangereux,
en pyramide sur une énorme moto rouillée à roulette qui voltige
et retombe dans une flaque de boue pleine de vers de terre.


Vingt crapauds empoisonnés et stupides qui sautent à pieds joints
à travers une citrouille enflammée en maillot de bain,
et plongent dans une piscine pleine de chaussettes puantes.


Un gorille horrible et hurleur, en maillot de bain, enchaîné
à une petite souris dans une cage, qui reste en équilibre
sur la pointe des pieds au sommet d’une pyramide de petits pois vivants.


Un crapaud géant et effroyable tenant un verre en équilibre sur sa tête,
qui saute à travers une citrouille enflammée
et atterrit sur la tête ridée d’un vieux perroquet.


Un méchant papillon qui jongle sur la pointe des pieds
avec des énormes roues de 4x4 piquantes
et les lancent sur un poteau.


Un escargot furieux qui chante l’alphabet à l’envers
et qui danse, habillé d’un gigantesque slip multicolore
sur sa coquille puante.




La classe de CM1-CM2 de Pont-Noyelles a écrit autour du Grand N'importe Quoi, lors d'un atelier ponctuel :




Quant aux CE2 de Naours, ils ont terminé leur histoire !

Mais ça n'est pas tout ! 
A Talmas, les participants de l'atelier d'écriture ont écrit, ensemble, un poème :

Dans la poche du clown, il y a…
Des choses qui font rire :
Un train fantôme
Un toboggan aquatique
Des mouches coincées dans les lumières
Un singe qui se gratte
Des bulles dans l’eau
Des blagues
Des guillis
Un clown qui embrasse un éléphant
Un loup en marionnette
Se gratter sous les bras
Mon papa
Le cinéma
Glisser sur une peau de banane
Ranger ma chambre

Dans la poche du clown, il y a…
Des choses pas très drôles...
Ne pas avoir d’ami
N’être jamais gai
Faire des grimaces
Des gens qui ne sourient jamais
Des gens qui m’embêtent
Quand on me fait mal
Un pantalon géant pour toute la famille
Faire mes devoirs
Me réveiller
Ecouter de la musique
Des lapins
Des araignées
Une poule
Un loup garou
Des bananes

Dans la poche du clown, il y a…
Des choses qui font peur !
Des fantômes
Des enfants
Des disputes
Des monstres
Un jeu de zombies
La dame blanche
Un rat mort
Un train fantôme
Le noir
Des films d’horreur
Des nuits sans lune
Une souris dans la maison
Des gens méchants qui veulent te faire du mal

Dans la poche du clown, il y a…
Des choses bizarres...
Des messieurs
Les portes qui grincent
Des pas de chaussures
Des sourires et des grimaces bizarres
Une poubelle
Un crapaud
Une sorcière
Une fleur bleue qui arrose
Mon frère
Mon père qui fait le singe
Un pingouin aimant l’été

Dans la poche du clown, il y a…
Des choses bêtes !
Un lion qui pleure
Mon père qui me met dans un four pour rire
Des ânes et des mouches
ranger mon placard
lire des livres
manger
Un cochon

Dans la poche du clown, il y a…
Des choses intelligentes :
L’école
Ma famille
Faire ses devoirs
Ma sœur
Un livre d’Anne-Gaëlle Balpe
Un cahier de maths
Des crayons à la menthe

Dans la poche du clown, il y a…
Des choses ennuyeuses...
Le je-sais-pas-quoi-faire
Attendre pendant une heure
Ne pas réussir à choisir une série
Le sommeil
Prendre un yaourt
Et une pizza sans olive


Et pour finir en beauté, Lauranne Quentric et moi avons animé un atelier ensemble :







On a bien travaillé, non ?

Maintenant, c'est au tour de Lauranne Quentric, illustratrice, et Pascal Roumazeilles, conteur, d'animer des ateliers autour de nos textes.
Rendez-vous en février pour découvrir tout cela !

Si je vous dis que c'est terminé, vous n'êtes pas trop triste ?