jeudi 26 février 2015

Qui y avait-il donc dans la boîte ??

Forcément, avec un titre de roman pareil, je ne pouvais pas faire l'économie de la boîte et du traditionnel tirage d'étiquette. Comme c'est une pratique encore inédite sur ce blog, c'était de toute façon le moment où jamais.
Merci à tous ceux qui ont joué le jeu (avec une mention spéciale à Ronan, unique participant au milieu de bien des participantes...) !

Et maintenant... le tirage au sort en photos...

tas de noms

LA boîte (pas trouvé mieux)

re-LA boîte après secouage en règle



Bravo à Hélène, donc !
J'ai dû avoir ton adresse dans une vie antérieure... Je veux bien que tu me la renvoies !

Les autres, ne vous lamentez pas, mon livre est disponible en librairie (et bientôt en bibliothèque le temps qu'ils rangent les achats de février-mars) ! Vous en avez de la chance !






jeudi 12 février 2015

Qui veut gagner La boîte (plutôt que des millions) ?



Je suis en retard, je sais, demain est devenu après-demain qui est devenu la semaine suivante.
Mais le voici, ce concours, qui vous permettra de gagner mon roman, dédicacé comme il se doit (sauf si vous n'en avez pas envie, après tout, comme dirait ce petit que nous avons tous rencontré au moins une fois en dédicace, "Pourquoi la dame, elle écrit sur mon livre ??").

Pour ouvrir ce concours, un extrait d'une splendide critique toute neuve qui nous vient de chez Bob et Jean-Michel (je vous conseille vraiment vraiment d'aller y faire un tour, rien que leur bannière vaut le déplacement !) :

"Ce que je peux vous dire, c’est que l’écriture d’Anne-Gaëlle Balpe est carrément addictive et, du coup, très efficace, on a l’impression de se trouver dans un bon film d’action, où le suspense est rondement mené, les dialogues percutants, les scènes rythmées et parfois même spectaculaires. Les personnages sont très réussis, on s’attache instantanément à Malt et à son histoire. On ressort de tout cela le souffle court, d’autant plus que les pages défilent à une vitesse terrible, nous donnant l’impression d’avoir terminé le livre trop tôt."

Ha ! N'en jetez plus !!


Donc, pour participer, c'est tout simple, répondez à cette question : "Si vous trouviez une petite boîte sur un banc, qu'aimeriez-vous qu'elle contienne ? Et pourquoi ?"
Lâchez vous, surtout, ne craignez pas d'aller loin (et au-delà) !

N'oubliez pas de préciser votre prénom et l'initial de votre nom de famille (en cas de doublons), et revenez vite le jeudi 26 février vers midi (certains sont en vacances, je laisse un peu de temps !), pour connaître le nom du gagnant !




jeudi 5 février 2015

La boîte est dans la place !!



Nous sommes le 5 février... C'est donc AUJOURD'HUI que "La boîte" sort... des cartons !

Pour fêter ça, tout d'abord, la bande son du livre, mise en ligne par les Editions Sarbacane !


... et maintenant que vous êtes dans l'ambiance, et histoire de vous donner envie de tout lâcher, là, maintenant, afin de vous ruer chez votre libraire, je vous livre quelques extraits de critiques lues ces dernières semaines (merci aux amoureux des livres !) :



Emeline (Univers Livresque) :
"Avec "la boîte", je suis partie pour une course effrénée, rythmée par une bonne dose d'action et de suspense. Chaque chapitre m'a entraînée  plus loin dans cette course, dans un rythme toujours plus soutenu. Une traque s'organise et chacune des lignes ne m'a pas laissée souffler une minute. (…) A lire et à faire découvrir sans aucune hésitation ! »

Chemin de traverse
« Un roman haletant, un suspense intenable, de l'émotion à vous nouer la gorge et à vous retourner les tripes. Un cocktail explosif: amour, suspense, trahison et secrets bien gardés (…)Une lecture intense, parfois douloureuse, mais bon sang  que c'était bon! »

Audrey (Le souffle des mots)
« j'ai adoré. Une intrigue palpitante, des personnages attachants et mystérieux, des retournements de situation improbables, des changements de côté, des révélations... Le tout dans un roman qui m'a fait sourire, rire, et parfois presque pleurer. »

Léa (Lecture à vie)
« Je sentais la tension monter et ça me faisait stresser alors que l’histoire était encore à peu près normale ! Alors autant vous dire que lorsqu’elle a « vraiment » commencé, je n’ai plus lâché le livre ! »

Les lectures de Val

« J'ai tout aimé dans cette histoire, les personnages ( même secondaires) , le sujet (peu commun)  et l'intrigue (palpitante), un cocktail explosif qui fait que dès qu'on le commence, on ne s’arrête pas de le lire. Je vous le recommande vraiment ! (…)Exprim' a une fois encore réussi son coup en nous publiant ce petit chef-d’œuvre. »
Enfin, préparez-vous, et restez dans le coin, parce que demain, je lance un concours pour en gagner un exemplaire... !






mardi 6 janvier 2015

Pas peu fière



Après l'album annoncé hier, c'est au tour de ma grande (grande) fierté de 2015 : La boîte, roman "jeune adulte" qui paraîtra dans un mois (seulement !), chez Sarbacane, au sein de la splendide collection Exprim'.
Rien qu'à l'idée d'annoncer sa publication imminente (on peut dire ça, non, quand ça fait quasiment deux ans que le premier mot a été posé ?), je me sens dans un état un peu fébrile. Comme lorsqu'on a quelque chose d'important à dire à quelqu'un qui compte, et qu'on répète son discours, encore et encore, avant de se jeter à l'eau. Comme lorsqu'on a peur de ne pas bien dire, de ne pas tout dire, lorsqu'on a peur que les mots ne soient pas complètement justes.

Ce roman c'est... l'aboutissement d'un long travail d'écriture, puis de réécriture, c'est un beau travail d'équipe, avec Tibo Bérard, l'éditeur de la collection (éditeur également de l'excellentissime collection de romans Pépix, pour les plus jeunes). Souvenez-vous, l'épisode du stabilo...

C'est aussi mon premier thriller, mon premier roman "grand ado" (écrit en solo, du moins, puisqu'il y a eu auparavant, bien sûr, la trilogie Roulette Russe, que nous avions écrite à trois). Un texte né d'un rêve, un mois août. Réveillée un matin, avec l'urgence de noter un scénario. La première fois que ça m'arrive, et surtout, la première fois que l'histoire en question tient la route devant mes yeux ouverts.

Bien sûr, je vous en dirai un peu plus quand il sortira, je mettrai ici un extrait, sans doute et pourquoi pas envisager... un concours ?...

Je pense à ces collégiens rencontrés il y a plus d'un an, qui m'avaient demandé ce que j'étais en train d'écrire. Je leur avais parlé de cette histoire, en expliquant qu'elle ne verrait peut-être jamais le jour, que rien ne me garantissait que je la termine ni qu'un éditeur s'y intéresse. A l'époque, le titre n'était même pas celui-là, et l'histoire était finalement à l'état embryonnaire, quand je vois à quoi elle ressemble maintenant.
Et bien si l'un d'entre eux passe par ici...
Le voilà, ce roman, et j'ai hâte (et un peu peur) de savoir ce que vous en pensez.