jeudi 7 juin 2018

Fête du livre Jeunesse des Monts d'Arrée

Il est des lieux que l'on s'estime chanceux d'avoir pu découvrir.
Les Monts d'Arrée en font désormais partie, pour moi !
Invitée à la Fête du livre Jeunesse des Monts d'Arrée, avec Gwen Le Gac et Anne-Isabelle Le Touzé, j'ai eu le bonheur de découvrir les splendides paysages de cette région de Bretagne où se nichent quelques villages d'irréductibles Gaulois (comme Berrien, déclaré "Anti TAFTA").

Pendant ces quelques jours, j'ai aussi (et surtout !) rencontré des enfants enthousiastes et passionnés, des enseignants qui ne l'étaient pas moins, des organisateurs merveilleux, une ambiance dont on aimerait ne jamais sortir, de l'humain, du simplement chaleureux, des rires, de grands bols d'air frais.

Lac de Huelgoat (prononcez Hu-el-go-at !)




Les enfants de l'école Jean Caër ont travaillé autour de l'album "Une pizza pour M. Wolf", et ont imaginé les illustrations du livre suite à la lecture du texte par leurs maîtresse. La comparaison avec les illustrations d'Elodie Durand est parfois troublante !




Balade dans la splendide forêt de Huelgoat

Et voici un petit film réalisé en "stop motion" par la classe de Philippe Guidoux de l'école Jean Caër de Berrien, autour de mon album Le chevalier Philibert parti terrasser le dragon pour noyer son ennui.
Je dois dire que ce travail remarquable m'a beaucoup impressionnée !






Pour finir, j'ai envie de partager avec vous la remarque de cet enfant venu acheter un livre sur le salon, et qui m'a lancé, l'air joyeux, une fois faite ma dédicace "et bien voilà, tu as gagné trente centimes !".
Et oui, c'est à peu près ce qu'un auteur gagne sur la vente d'un de ses livres lorsque celui est illustré (puisque les droits d'auteur sont divisés en deux quand l'auteur collabore avec un illustrateur)... Cet enfant avait bien écouté mon intervention en classe ! Je n'ai pas pu m'empêcher de rire et pourtant... Triste réalité !

Merci à Christelle, à Veruska, à Cécile, à Gildas, et à tous les autres pour nous avoir fait passer de si merveilleux moments en leur compagnie, et une pensée à ceux qui ont souffert des inondations survenues à peine 24 heures après mon départ, autour de Morlaix... 





jeudi 24 mai 2018

Rencontres à Anglure

L'année s'achève sur un rythme effréné !

Après un passage par Colomiers, près de Toulouse, où L'écrivain abominable a été sélectionné dans le Prix Explo'Lecteurs, c'est au collège du Mazelot, à Anglure, près de Reims, que je me suis rendue. Et là, j'ai eu le plaisir de rencontrer des classes de 6ème.




Comme vous le voyez, j'étais attendue !

J'y ai découvert de nouveaux tomes de ma série, "Je suis un autre", réalisés par les élèves (soyez indulgents pour l'orthographe, ils n'ont apparemment pas eu le temps de corriger !):











Bravo à eux !
Et merci à Mme Delforge, professeure documentaliste, pour son dynamisme et son accueil :)

Quant à moi, je repars demain pour La Chapelle Saint Luc, près de Reims, puis ce sera Reims, et la Bretagne... si le dieu des transports le veut bien !











lundi 30 avril 2018

"Le mystère Vandam Pishar" remporte le prix Opalivres 2018 !



Les 19 et 20 avril, j'ai eu l'immense plaisir de recevoir le Prix Opalivres, pour mon roman "Le mystère Vandam Pishar". Je suis allée à Boulogne-sur-Mer (très jolie ville que je ne connaissais pas !), où j'ai été accueillie par l'association Opalivres, afin de rencontrer les classes ayant participé au projet.



Les livres précédemment primés !


Je vous livre ici un aperçu (oui, un aperçu seulement... ça n'est pas évident techniquement de tout mettre en ligne et c'est très très long...) de tout le travail fait autour de mon livre par les classes et leurs enseignants, qui ont pu compter sur l'aide de Lydie, conseillère pédagogique. Un travail phénoménal, remarquable par sa diversité, qui m'a été présenté lors de ces deux jours.
Je ne pouvais pas ne pas le partager à mon tour !

Tout d'abord, une adaptation de mon livre en film (pour des questions de droits j'ai malheureusement dû supprimer la musique, et notamment le thème de Dark Vador au moment où Vandam arrive dans la classe et s'assoit à sa place... C'est bien dommage...)




L'adaptation d'un extrait du livre  : 



Un travail d'écriture :



Une présentation de tout le travail fait autour du livre dans cette classe :




Un quiz pour tester votre connaissance du livre :



Des illustrations chapitre par chapitre : 



Une reformulation du chapitre 10 :


Une chanson (à chanter sur l'air de "Elle a les yeux revolver" de Marc Lavoine !) :


Et comme si ça ne suffisait pas, j'ai passé deux jours merveilleux dans le gîte de Marie-Pierre et Xavier, à Hardelot, et les en remercie beaucoup !

Merci à Marie-Françoise, Lydie, Colette, à la médiathèque de Boulogne-sur-Mer, merci aux enseignants et aux classes pour ce superbe travail, et merci et à tous ceux qui ont œuvré pour le Prix Opalivres !





dimanche 22 avril 2018

Rencontres à Bry-sur-Marne


Aujourd'hui, petit aperçu des rencontres organisées par la médiathèque de Bry-sur-Marne, autour de "L'écrivain abominable", le temps d'une journée...

Les enfants ont choisi une scène du roman qu'ils ont particulièrement aimée :








On m'a mise à l'épreuve avec ces mots croisés...



Une histoire écrite par un groupe d'enfants








Et une salle décorée aux couleurs de mon roman...









J'espère ne pas avoir été aussi abominable que semble le montrer ce dessin !








mardi 17 avril 2018

Salon de Flers

Vite, vite, un petit retour sur le salon de Flers !
Petit, non pas parce que c'était un petit salon, mais seulement parce que je suis terriblement en retard et que je repars demain pour de nouvelles aventures (nordiques, cette fois).
Une fois de plus, je suis repartie les bras plein de cadeaux, dont voici un petit aperçu !




Les grèves de train ne m'ont pas permise de revenir, pour l'instant, pour rencontrer les trois autres classes prévues, mais j'ai bon espoir !

Ensuite, le week-end, mes amis-collègues auteurs et moi-même n'avons pas chômé... 3000 visiteurs ! Le rythme des dédicaces a même réveillé ma vieille copine la tendinite de l'épaule droite, c'est pour dire (mais ça va mieux rassurez-vous, je suis prête à recommencer) !

Et puis... aussi... il y a eu ça :



PEF, et son prince de Motordu et son monstre poilu !... PEF, lu dans l'enfance, relu, sans cesse, sans doute un des auteurs qui ont suscité en moi l'envie d'écrire (qui plus est, pour les enfants). PEF qui a bien voulu me dessiner un prince de Motordu portant un chameau à plumes !
Imaginez mon émotion...
Merci aux organisateurs de ce très beau salon pour ces merveilleux jours passés ensemble !

Et c'est parti pour Boulogne-sur-Mer, où je recevrai le prix Opalivre, pour "Le mystère Vandam Pishar" !