mardi 14 octobre 2014

T'étais où ?? A Saint-Germain-Lembron !



Autre aspect du métier d'écrivain (enfin cela ne concerne que les gentils écrivains, ceux qui trimballent leurs valises d'Intercité en TER pour venir à la rencontre des lecteurs, précisons) : les salons et les rencontres scolaires.
La semaine dernière, donc, c'est à Saint-Germain-Lembron (en Auvergne : la Montagne, le Saint Nectaire, les volcans, tout ça, et aussi cette photo en haut) que je me suis rendue, dans le cadre de la Semaine du livre, organisée par l'Association La Licorne.



Mes camarades auteurs (Michel Boucher - dit "Missel Bousser" - Yves-Marie Clément et Alain Crozon) et moi (enfin au début on n'était pas camarades, mais les auteurs "jeunesse", c'est comme les mômes, ça se fait vite des copains) avons donc arpenté le coin (dans une voiture digne des plus beaux James Bond, mais c'est une autre histoire) pour parler de nos livres et de notre métier (si, si, un métier, un vrai) aux classes inscrites à l'évènement.
(ça fait beaucoup de parenthèses, et j'en connais qui auraient tôt fait de me surligner ça en rouge, ou gris ou jaune, mais ici c'est mon blog, alors je fais ce que je veux)

Comme souvent, nous sommes revenus les poches pleines de beaux souvenirs, et de dessins en tout genre.

(finalement, c'est assez décoratif comme nom...)



Des animaux mélangés...



La belle surprise : Histoires de Poche (livre a priori introuvable
mais dont il existe une version sur Internet ICI ) !!



La visite d'un auteur contre une récré, ça vaut ou ça vaut pas ?... Hum...


La suite du tome 1 de "Je suis un autre", imaginé par les enfants d'Augnat (qui ont bien voulu me laisser leurs textes même s'ils n'avaient pas eu le temps de les corriger, donc, ce sont des "premiers jets", hein !)




J'espère ne pas avoir fait d'erreur (sinon, hop, un commentaire et je corrige)... Et pardon à ceux qui ne trouveront pas leur œuvre sur ce blog... Je n'ai évidemment pas pu tout prendre en photo.


Le samedi, c'était au tour des dédicaces. Et on n'a pas chômé. Enfin, surtout les auteurs-illustrateurs, comme vous le verrez ci-dessous (merci à Virginie pour les photos récupérées sur la page FaceBook de la Licorne!).
Non en fait on n'a pas chômé non plus, la photographe a juste saisi un moment de calme, rassurez-vous.








(y'en a même qui mettent des gros mots dans leurs titres et qui vous regardent d'un air entendu)


Je n'oublie pas Mickaël Rivière et Anne Bernardi, auteurs-illustrateurs tous les deux, ainsi que les éditions du Poisson Soluble, qui nous ont rejoint pour le salon.

Voyez un peu la belle brochette du samedi midi :


Ah oui, car en plus, samedi, il faisait super beau !

Un grand merci aux enseignants qui nous ont invités dans leurs classes, aux enfants qui ne nous ont pas dévorés (alors qu'à 11h, en général, on a faim), un merci également aux visiteurs du salon, et surtout un grand merci à Nathalie, et tous les membres de la Licorne !
(c'est mon côté remise des "César")




vendredi 3 octobre 2014

Des nouvelles du front

(petit bout d'un tableau de Picasso... Image sur moma.org)


Cette année, j'ai décidé de vous raconter un peu ce qui fait ma vie d'écrivain, semaine après semaine (autant que faire se peut, bien sûr) . Vous pourrez ainsi découvrir qu'un auteur passe beaucoup de temps à travailler avec d'autres, contrairement aux idées reçues.

La semaine dernière donc, j'écrivais, dans la joie et la bonne humeur (toujours) avec Séverine Vidal et Sandrine Beau, sur le prochain tome de notre série, La Tribu.

Cette semaine, c'est toujours dans la joie et la bonne humeur que je travaille, mais avec Tibo Bérard. Tibo Bérard, c'est l'éditeur responsable de la sublime collection pour ado, Exprim' (et aussi de la non moins sublime collection Pépix), aux Editions Sarbacane.
Et là, vous en concluez donc, puisque vous êtes des gens perspicaces, qu'un de mes romans va bientôt venir rejoindre les rangs de cette collection. Et vous n'avez pas tort.

Je tais, pour l'instant, le titre du livre, et encore plus la couverture. Par contre je peux déjà vous annoncer qu'il sera en librairie, a priori, en février 2015. Donc, quand je disais "bientôt", sachant les délais qui sont nôtres (une année, voire une année et demi séparant parfois l'écriture d'un texte et sa publication), ça n'était pas une figure de style.

Bref, nous en sommes à la phase "relecture et corrections", phase colorée, passionnante mais fatigante, avec cette impression d'être un bijoutier qui travaille l'œil collé à sa loupe.
Voyez plutôt (et encore, là, ça n'est rien) :


Je vous laisse, donc, pour retourner à mon texte fluoté-rougi-souligné. Pas de repos pour les braves.

N'oubliez pas... Rendez-vous en février pour découvrir le résultat (vous verrez, ça sera tout propre) !






jeudi 25 septembre 2014

La Tribu met les voiles !


  


Non d'accord, ça n'est pas le titre que nous avons choisi pour ce troisième tome de la série La Tribu, que nous venons juste d'achever d'écrire (si l'on excepte les inévitables corrections, d'autant que notre éditrice ne l'a pas encore lu). Mais ça aurait pu coller.
Dans ce troisième tome, donc, la Tribu traverse la Manche, à la recherche du trésor d'Harold (si vous êtes déjà perdus, (re) lisez vite le tome 1).

Un petit extrait ?
Ici, c'est Ulysse qui parle.

"Je m’enfonce un peu plus loin dans le noir. La lumière de ma frontale dérange une sorte de Bernard L’Hermite qui rentre dans sa coquille. Je le pousse sur le côté et je continue mon exploration.
  - Alors ? Tu vois quelque chose ? demande Betty derrière moi, à voix basse.
  - Non ! Rien pour l’instant, je réponds, enfin… A part cette fameuse armée de crabes armés jusqu’aux dents !

En représailles, Betty me balance un tas d’algues qui vient atterrir mollement sur mes chaussures. J’avance encore, jusqu’à toucher la paroi du bateau, tout au bout. Je dirige ma lampe un peu partout autour de moi. Rien. Echec total. Le bateau est vide. Sable, coquillages, algue… Aucun indice. Je m’assois contre le mur de planches pour reposer un peu mes genoux, et je me mets à décoller l’espèce de mousse verte qui recouvre le bois, à ma gauche, histoire d’avoir un truc gluant à jeter à Betty quand je serai ressorti. 
Mais alors qu’un gros paquet vert se détache de la paroi, je m’aperçois que quelque chose est gravé en dessous. Je continue à gratter pour décoller plus de mousse. M. C’est un M. Et juste à gauche, un A. Puis un I. Une fois toute la planche nettoyée, je lis...."

Vous ne pensiez pas que j'allais tout vous dire, non ?

Il va falloir patienter un peu...

Sortie prévu en 2015 ! Aux Editions Frimousse, of course.







lundi 15 septembre 2014

Rentrée : last but not least... Dédicace avec Mayalen Goust.



Parce qu'une belle affiche vaut mieux que de longs discours...

(Mayalen Goust fera aussi une séance de dédicace
de 10h30 à 12h30 à la Librairie Mémoire 7 de Clamart)




mardi 9 septembre 2014

Rentrée : Le dictionnaire de Bric et de Broc !

Suite de mon programme de rentrée... Après le collectif Gallimard pour la maternelle, c'est un nouvel album que je vous présente aujourd'hui.
Un album qui n'est pas sans lien avec la rentrée, finalement, puisqu'il y est question d'un dictionnaire.
Un dictionnaire... Vous savez ?
Un dico.
Ce livre très lourd qui met des choses sur les mots. Et bien c'est justement ce que Bric décide de faire avec Broc, pour faciliter leur vie commune ! (A méditer).

"Bric et Broc habitaient la même maison, partageaient les mêmes repas, les mêmes livres et le même jardin. Le soir ils s’endormaient en même temps et le matin, ouvraient les yeux à la même seconde.
La seule chose que Bric et Broc ne faisaient pas de la même façon était appeler un chat un chat ou un rat un rat. Car Bric et Broc n’utilisaient pas les mêmes mots..."


... Avec Olivier Daumas au fil à coudre, et les éditions Frimousse au pupitre.
Notre album est sorti des cartons la semaine dernière... Je crois qu'il est temps d'aller chez le libraire !

Et tant que vous y êtes, complétez votre collection des albums commis par notre duo :
Ça vaut ou ça vaut pas ? (Ed. Frimousse)
Le Grand N'importe Quoi (Ed. Frimousse)

(le prochain... en 2015 !)